lundi 18 janvier 2010

Nouvelles sous ecstasy, Frédéric Beigbeder

"T'as gobé ? T'as gobé ? Tagobétagobétagobé ?"

 Frédéric Beigbeder, est un auteur polémique de notre génération, on lui doit notamment le très réputé 99 francs. Nouvelles sous ecstasy est comme son nom l'indique un recueil de nouvelles parut en 1999. Dans cet ouvrage l'auteur se met alors à tester une nouvelle drogue l'ecstasy (MDMA) ou "la pilule de l'amour". L'éditeur tient d'ailleurs à nous donner un avertissement avant notre lecture, il y évoque justement les drogues et ses conséquences désastreuses sur la psychologie de ses consommateurs. La première nouvelle, baptisée "Spleen à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle" nous plonge directement dans l'univers de la fête, de la drogue et du plaisir. Une nouvelle composée entièrement de phrases interrogatives, décrit une soirée d'un jeune homme sous l'effet de la drogue, la nouvelle relate alors des événements incongrus avec une jeune femme. La drogue n'est sûrement pas présente que dans cette nouvelle, non, ce recueil ne parle presque que de ce sujet (mais aussi de sexe, de femme et autre loisir). Les quelques exceptions, car oui il y en a, sont des nouvelles sans queue ni-têtes sans réelle importance mis à part de mettre l'accent sur l'état psychologique de l'auteur qui en découle de la consommation de la MDMA.
L'auteur, s'inscrit, dans la continuité des surréalistes, et d'autres artistes comme Andy Warhol, qui ne se cachaient pas de dire que leur créativité résidait bien souvent dans un état second.
Malgré son sujet, relativement grave (la drogue et ses conséquences), un certain humour réside de ce recueil, le lecteur, peut à certain moment prendre du plaisir à cette lecture. 
Une chose est sûr, on aime on l'on déteste Frédéric Beigbeder.

Pour qui s'adresse ce recueil ? Pour les drogués, les bobos, les fêtards, les lecteurs occasionels, les curieux, pour les amateurs d'histoires sans queue-ni-tête.
Editeur : Gallimard
Collection : Folio

Aucun commentaire: