lundi 8 mars 2010

Mémoire sur la vie privée de Marie-Antoinette, Madame Campan

« Lorsqu'on écrit sur des temps rapprochés, il faut être de l'exactitude la plus scrupuleuse et ne se permettre ni interprétation, ni exagération »

Avant toute critique de ce livre, il est important de rappeler aux lecteurs le rôle de Madame Campan au sein de la cours des rois Louis XV et Louis XVI. Madame Campan, née Jeanne Genet, fût tout d'abord lectrice auprès des filles de Louis XV (dont la princesse Adelaïde). Après le mariage entre Marie-Antoinette et Louis XVI, Madame Campan fût nommée femme de chambre au service de la dauphine (future reine Marie-Antoinette).
Madame Campan, en écrivant ses mémoires, endosse alors le rôle d'historienne, elle se doit donc de relater les événements auxquels elle a assisté, néanmoins nous pouvons douter de ses mémoires, et de son exacte interprétation. En effet, dès le début de cette édition, Madame Campan nous dresse un portrait, peu valorisant, de l'abbé Vermond, elle prend donc ainsi une certaine position vis à vis de la Reine; car l'abbé Vermond à selon Madame Campan négligé l'éducation de la dauphine, ce qui entraînera une défaveur pour cette dernière.
L'édition Folio a choisi de publié seulement des extraits des mémoires de Madame Campan, elle commencent avec la naissance de Marie-Antoinette et finissent à la naissance du premier enfant de la reine, autrement dit à la naissance de Marie-Thérèse dite Madame Royale. Le lecteur pourrait être déçu par cette sélection, car de nombreuses coupures sont présentes, elle ne sont sans doute pas nécessaire dans la compréhension du texte, mais les plus amoureux de l'histoire de Marie-Antoinette seront sûrement déçue de ne pas tout lire. Heureusement pour eux, il existe une autre édition beaucoup plus complète.



Pour qui s'adresse ce livre ? Pour tous les mordus de Marie-Antoinette qui ne veulent pas forcement lire toutes les mémoires de Mme Campan. Pour les amateurs d'histoire.

2 commentaires:

sybille a dit…

Après avoir lu la biographie de Stefan Zweig sur marie Antoinette, je me laisserais bien tentée ^^

Anne Sophie a dit…

et bah moi je l'ai lu en entier... et j'aime pas vraiment la plume de mme campan :)