lundi 21 juin 2010

Ne pleure pas ma belle, Mary Higgins Clark

 « Que cette nouvelle journée à Cypress Point vous apporte luxe et volupté. »
Mary Higgins Clark est un écrivain américain spécialisée dans le roman policier à suspens. Elle sera reconnue en France grâce à son troisième roman : La nuit du Renard. Ne pleure pas ma belle est son neuvième roman, publié en 1987.
Une jeune femme est retrouvée morte, Leila, suite à une chute sur un balcon. Cette mort reste inexpliqué et entourée de mystères, est-elle un accident ou un meurtre prémédité ? La sœur de la défunte, Elizabeth, persuadée de connaître l'identité du meurtrier, mènera l'enquête. Son amie, Min von Schreiber l'invite dans sa source thermale, afin de se ressourcer. Néanmoins cette invitation tourne aux cauchemars, Elizabeth se retrouve nez à nez avec le premier suspect du meurtre de sa sœur : Ted Winters. L'intrigue se déroule dans un lieu clos : les sources thermales, entre jalousie, trahison, meurtre et complot. Comment Elizabeth va-t-elle élucider ces meurtres ?
L'intrigue policière va très vite, elle plonge le lecteur au creux de l'action, elle se déroule du 29 août au 4 septembre 1987.
La narration, quant à elle, est multiple, Mary Higgins Clakr manie à merveille le changement de personnage. Nous avons les pensées de chacun, nous connaissons les faits de tous. Ce type de narration permet de faire entrer le doute au sein du lecteur, qui est véritablement le coupable ? Est-ce vraiment Ted Winters ? Tous les personnages ont un secret, quelque chose à se reprocher à propos de la jeune actrice Leila.
L'écriture est typique de Mary Higgins Clark, c'est à dire qu'elle reste simple et accessible à tous lecteurs. Le roman est essentiellement composé de phrases courtes, facilitant encore une fois, la lecture.
Ce livre, qui comporte, peu d'intérêt littéraire, est néanmoins plaisant. Il permet de faire une rupture avec des livres classiques, il distrait, et chaque lecteur peut aisément de faire happer par l'intrigue forte en rebondissements.

Pour qui s'adresse ce livre ? Aux amateurs de polars et autres romans policier. Aux lecteurs cherchant à changer de genre littéraire.

1 commentaire:

Alicia a dit…

J'en ai quelques uns de cette auteure chez moi, mais j'avais lu encore. J'attends avec impatience ton billet sur le livre d'Anne Perry!